Merci à Eulalie !

Un grand merci à Florence Objois de la Revue Eulalie  !

A bientôt de vous retrouver, dès la semaine prochaine, dans le cadre du « Printemps des poètes 2020 «  au café-librairie « Livres in Room » à Saint-Pol de Léon, à « La Cabane à Lire » à Bruz, puis au Salon du Livre de caractère  de Quintin ! 

Ouessant 21

Publié dans Bonus, Coup de coeur, Nouvelles parutions, Rencontre et signature | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Ouessant, sur les ondes suisses ! 4/4

Ouessant, c’est aujourd’hui et toute la semaine à la RTS-Radio Suisse,  dans l’émission A l’Abordage et sa séquence Point de Fuite.

A écouter via Internet, puis en podcast. A partir de 15 heures

Toute la série à retrouver ici !

Ce jeudi, c’est un reportage que Christophe Canut a tourné sur l’île, il y a quelques années, puisqu’une première diffusion a eu lieu dans l’émission  »  De quoi j’me mêle » le  14.10.2007. Bonne écoute !

Jusque dans les années 1980, il était presque évident pour un Ouessantin de partir naviguer et de prendre le large. Mais avec la fin de la marine marchande, le rythme de l’île s’en est trouvé modifié et les perspectives d’y trouver un emploi se sont amoindries… Peut-on encore vivre à Ouessant aujourd’hui ? Reportage auprès des habitants de l’île, dont les enfants s’en vont, mais où l’État français continue, contre vents et marées, de maintenir les services publics.

IMG_3112

Pour prolonger: « Tu mʹavais dit Ouessant » de Gwenaëlle Abolivier, Le Mot et le Reste, 2019.Couv 1

 

 

Publié dans Coup de coeur, Nouvelles parutions, Radio, Voyage | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Ouessant, sur les ondes suisses ! 3/4

Ouessant, c’est aujourd’hui et toute la semaine à la RTS-Radio Suisse,  dans l’émission A l’Abordage et sa séquence Point de Fuite. A écouter via Internet, puis en podcast. A partir de 15 heures !

Aujourd’hui, mercredi 26.02.20 : Ouessant, l’île aux femmes-Ulysse

Ouessant fut pendant des siècles « l’île aux femmes » puisque les hommes partaient gagner leur vie sur l’eau, loin de la mer d’Iroise. En jardinières de l’île, les Ouessantines s’occupaient des champs et des animaux (vaches et moutons) tout en élevant leurs enfants. Jusque dans les années 1980 (fin de la marine marchande), l’île fut ce grand gynécée où les femmes vivaient entre elles. Mais, attirées par le voyage et le goût de l’aventure, certaines, à partir des années 1960, ne se sont pas contentées de cette vie sédentaire. C’est le cas de Jeanne Louet qui a accompagné son marin de mari. Ou de Malou Coop, elle aussi femme-Ulysse, au caractère bien trempé, qui est allée, avec d’autres, réclamer à l’Elysée un port pour Ouessant car comme ils le disaient « Sans port, Ouessant crève ».

IMG_5261

Reportage : Gwenaëlle Abolivier, Réalisation : Didier Rossat

Production : Muriel Mérat et Christophe Canut

Pour prolonger : « Tu m’avais dit Ouessant » de Gwenaëlle Abolivier, Le Mot et le Reste, 2019.

Gwenaëlle Abolivier 2

Publié dans Coup de coeur, Nouvelles parutions, Radio, Rencontre et signature, Salon du livre de Ouessant, Voyage | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ouessant, sur les ondes suisses ! 2/4

Ouessant, c’est aujourd’hui et toute la semaine à la RTS-Radio Suisse,  dans l’émission A l’Abordage et sa séquence Point de Fuite. A écouter via Internet, puis en podcast. A partir de 15 heures !

Aujourd’hui, mardi 25.02.20, l’émission est consacrée aux marins embarqués.

La mer, c’est la grande affaire des hommes d’Ouessant. Jusque dans les années 1980, quasiment tous naviguaient dans la Navale ou au Commerce. Déjà leurs parents avaient été cap-horniers du temps de la marine à voile. Pierrot Berthelé a fait toute sa carrière dans la marine marchande. De rouliers en supertankers, il a vu les océans du monde et malgré les longues périodes d’éloignement et la dureté des conditions de travail, il ne regrette rien… À l’inverse de Louis Savina qui était mécanicien. Pour lui, cette existence au large fut une souffrance. Il n’a pas eu d’autre choix que de « faire le marin ». Quand on naissait Ouessantin, il était évident de partir naviguer. Il raconte les premiers boat-people en mer de Chine, les transports de migrants vers l’Amérique du Sud. Aujourd’hui, « l’île est morte » disent certains. Les navires se sont éloignés, la marine marchande française a décliné. Qui seront les prochains îliens ?

IMG_5239

Lors de mon séjour de trois mois au sémaphore d’Ouessant,  j’ai réalisé des entretiens avec les Ouessantines et les Ouessantins.  J’ai souhaité enregistrer leurs témoignages  pour saisir leur mémoire sur le point de disparaître car ils sont les derniers à pouvoir encore raconter la vie sur mer au temps de la marine marchande, la vie dans les phares, la vie sur l’île quand les femmes cultivaient ce grand jardin.

Un grand merci à celles et ceux qui m’ont ouvert leurs portes et les coeurs. C’était en 2015. Depuis, certaines et certains ne sont déjà plus là pour tendre l’oreille…

Reportage : Gwenaëlle Abolivier, Réalisation : Didier Rossat

Production : Muriel Mérat et Christophe Canut

Pour prolonger : « Tu m’avais dit Ouessant » de Gwenaëlle Abolivier, Le Mot et le Reste, 2019. 

Couv2

Publié dans Coup de coeur, Le bout du monde, Nouvelles parutions, Radio, Rencontre et signature, Salon du livre de Ouessant, Voyage | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Ouessant, sur les ondes suisses ! 1/4

Ouessant, c’est aujourd’hui et toute la semaine à la RTS-Radio Suisse,  dans l’émission A l’Abordage et sa séquence Point de Fuite. A écouter via Internet, puis en podcast.  

Du lundi 24 février au jeudi 27 février 2020, à partir de 15 heures ! 

Lors de mon séjour de trois mois au sémaphore d’Ouessant,  j’ai réalisé des entretiens avec les Ouessantines et les Ouessantins.  J’ai souhaité enregistrer leurs témoignages  pour saisir leur mémoire sur le point de disparaître car ils sont les derniers à pouvoir encore raconter la vie sur mer au temps de la marine marchande, la vie dans les phares, la vie sur l’île quand les femmes cultivaient ce grand jardin.

Un grand merci à celles et ceux qui m’ont ouvert leurs portes et les coeurs. C’était en 2015. Depuis, certaines et certains ne sont déjà plus là pour tendre l’oreille… 

Lundi 24.02.20 : Ouessant, l’île aux cinq phares fantômes

Ouessant est l’île du Ponant la plus à l’ouest du continent européen. Elle est peuplée de cinq phares érigés pour avertir et protéger les pêcheurs et marins du monde entier : le Stiff, la Jument, Kéréon, Nividic, Créac’h. Géants de pierres, élevés au rang de personnages, ces édifices fascinent autant que leurs gardiens. Avec l’automatisation, le métier de gardien de phare disparaît, mais continue de fasciner. Avec Guy Amis, Thierry Guéguen, Louis Cozan et Alexandre Bars. 

Reportage : Gwenaëlle Abolivier, Réalisation : Didier Rossat

Production : Muriel Mérat et Christophe Canut

IMG_4531 copie

Pour prolonger : « Tu m’avais dit Ouessant » de Gwenaëlle Abolivier, Le Mot et le Reste, 2019 ; Louis Cozan, « Un feu sur la mer », Les oiseaux de papier, 2010 ; Jean-Pierre Abraham, « Armen », Le Tout sur le Tout, 1988.

Tu m'avais dit Ouessant copie

A demain, pour la suite, avec les marins de commerce ! 

Publié dans Coup de coeur, Le bout du monde, Nouvelles parutions, Radio, Salon du livre de Ouessant, Voyage | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Livre du Trésor, Brunetto Latini et Rebecca Dautremer

Avec ce sixième opus, les éditions Grasset-Jeunesse poursuivent leur projet de « Collection ». Leur idée est de puiser dans le patrimoine littéraire et d’adapter des textes aux jeunes lecteurs, tout en faisant appel à des illustrateurs contemporains qui apportent une vision neuve. C’est une belle proposition offrant un accès à l’art et à la littérature.  

Dans ce livre illustré, qui vient de paraitre, Brunetto Latini est convoqué. Qui est-il ? C’est un humaniste florentin du 13e siècle qui, lors de son exil en France, a rédigé un livre connu en Italie qui s’intitule Le livre du trésor. A l’époque, il réalise un travail encyclopédique en compilant tous les savoirs du moment :  sciences, philosophiques, mathématiques ainsi que des connaissances sur les animaux…

9782246816478-001-T

Comme un bestiaire du Moyen-âge, ce livre est consacré aux animaux vivants  comme le singe, la baleine ou le caméléon, mais aussi aux figures mythologiques comme la licorne ou la lucrote qui est selon l’auteur « grande comme un âne, à la croupe d’un cerf, la poitrine et les pattes du lion, une tête de cheval, les pieds d’un bœuf, une bouche fendue jusqu’aux oreilles, et les dents qui sont formées d’un seul os ». 

Dans ce dialogue entre des textes d’hier et des images actuelles, de grande qualité graphique,  l’imagination s’emballe d’autant que le texte est illustré par l’artiste Rebecca Dautremer : superbe ! 

A noter que dans cette même collection, il y a  également « Comptines de la mère Oie », « Nicolas le Philosophe » ou « Valse de Noël » ( texte de Boris Vian ).

 

Publié dans Coup de coeur, littérature de jeunesse, Ma petite librairie, Nouvelles parutions | Tagué , , , | 3 commentaires

Invitée de l’Humeur Vagabonde

Un grand merci à Kathleen Evin pour son invitation à venir raconter dans L’humeur Vagabonde mon séjour de trois mois d’hiver dans le sémaphore d’Ouessant. Cette expérience forte m’a inspiré le récit   » Tu m’avais dit Ouessant » paru aux éditions Le mot et le reste.

C’est à 19h20, sur France Inter, évidemment !

 

 

IMG_4878

Occasion de vous annoncer que je serai le vendredi 7 février à la librairie Parchemins à Saint-Florent-Le-Vieil pour une lecture-Performance à 20h30 et le lendemain, samedi 8 février, à 11h30 pour une rencontre-dédicace à la librairie la Géothèque, à Nantes. A très bientôt !

Publié dans Nouvelles parutions, Radio, Rencontre et signature | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Angoulême ou Emma G. Wildford

J’attendais que débute le Festival international d’Angoulême pour vous parler de mon coup de coeur pour Edith, dessinatrice de bandes dessinées et illustratrice pour l’édition jeunesse. Son travail a été de nombreuses fois primé. En 1993, elle a obtenu le Alph-Art du meilleur album à Angoulême. En 2008, elle reçoit le grand prix du festival des Planches et des Vaches pour l’ensemble de son œuvre. En 2015, Le Jardin de minuit  obtient la Pépite 2015, catégorie BD/Manga à Montreuil. 

Cette fois-ci, Edith dessine et colorise l’histoire d’ Emma G. Wildford sur un scénario  de Zidrou, aux éditions Soleil, collection Noctambule.

Emma_G_Wildford

Zidrou & Edith racontent  un voyage qui se déroule dans les années 1920 entre l’Angleterre et  la Laponie, le tout saupoudré de mystère, d’aventures et d’amour. Quand le fiancé d’Emma  –membre de la National Geographic Society – part en expédition dans le Grand Nord et ne donne plus de nouvelles, Emma entreprend de le retrouver !

Emma G. Wildford est un personnage féminin comme on les aime ! Elle défie les conventions de l’époque et décide de tout quitter – sa vie, son confort, l’Angleterre – un beau-frère pas du tout fréquentable ! Moderne, cette jeune poétesse -certes romantique – n’a rien d’Emma Bovary. Elle est bien décidée à prendre sa vie en main tout en cultivant sa féminité. Ce voyage va se transformer en une véritable quête initiatique… on suit avec gourmandise cette jeune féministe en herbe, aussi rêveuse que futée ! 

emmagwildford-1Le dessin d’Edith est un régal de délicatesse. Des expressions aux silhouettes des personnages, des décors aux couleurs les plus subtiles : la dessinatrice nous transporte d’émotions en sensations. Tout cela participe à une reconstitution  fine de l’époque victorienne. En plus des dialogues raffinés, des petits indices ponctuent la lecture : une photo, un ticket d’embarquement, une lettre : du grand art ! Bravo ! 

Publié dans Coup de coeur, Ma petite librairie, Voyage | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Tu m’avais dit, Grenoble !

A demain et avec joie !

82155199_3425350114158505_6967046607539798016_n.jpg

Publié dans Nouvelles parutions, Rencontre et signature | Tagué , , | Laisser un commentaire

20/20 et belle année !

A toutes et à tous, Bon’ à nez et Bonnet d’âne ! Que 2020 vous soit douce et heureuse !

voeux-2020.jpg

Un grand merci à RIFF REB’S, excellent auteur de BD à découvrir de toute urgence… si ce n’est pas déjà fait !  Avec un 20/ 20 pour son talent !

Publié dans Bonus | Laisser un commentaire