Radio on air, à Pontivy !

Radio toujours !

Un grand merci à Christine Garaix, responsable de la médiathèque Kenere à Pontivy, de m’avoir proposé de réaliser le portrait radiophonique de la ville. Celui-ci a pris la forme d’un Abécédaire en sons et en voix et il sera prochainement à l’écoute sur une borne à la médiathèque ou et/ sur Radio Bro Gwened.
Il s’agit d’une plongée au coeur de la Bretagne intérieure, plus secrète, qui se love au bord du Blavet, à quelques encablures du canal de Nantes à Brest où j’avais réalisé mes tous premiers reportages pour l’émission «  Les routes du rêves » de Claude Villers, sur France Inter.

A comme Agnès Brosset, professeur de chant qui a le projet de transformer l’ancien cinéma Eden Palace en une Académie de chant lyrique ! C comme Château avec Marie-Annick Barbeau qui y a travaillé près de 15 ans ou C comme Cul- de-Poule, la crêperie incontournable de Denis, située sur l’un des carrefours stratégiques de Napoléonville… ou encore L comme la librairie «  « Rendez-vous n’importe où », animée avec passion par Sophie…
Et puis G comme gare ferroviaire qui, elle aussi, fera bientôt peau neuve grâce à Jean-Fi…. ou G comme Gilbert Le Jeloux, fervent défenseur d’une agriculture bio, qui connait tout de la patate et des légumes de saisons !

Que du régal partagé avec les collégiens de l’établissement Charles Langlais qui ont découvert le terrain et le métier de reporter radio, avec montage à la clef !

Un grand merci à toutes et à tous et Vive la Radio !

Publicités

A propos Gwenaëlle Abolivier

Formée à l’école de Claude Villers, elle présente sur France Inter, pendant près de vingt ans, des émissions de reportages où elle raconte ses grands voyages à travers le monde. « Un ticket pour le transsibérien » , » Le courrier des Marquises « . Plus récemment, elle a écrit des pièces radiophoniques « La nuit en ce jardin », puis se consacre à la littérature de voyage « Heureux qui comme Ulysse » et aux relations épistolaires « Correspondances » ainsi qu’aux grandes voix du XXème siècle « Partir Avec » et « À portée de voix ». Elle continue d’intervenir sur France Inter dans » Interception « , magazine de grands reportages de la rédaction et à la radio suisse RTS. Elle collabore également pour aux revues : Ar Men et Eulalie. Gwenaëlle Abolivier est l’auteure de : -Lettres océanes (Glénat, 2010) – Alexandra David-Néel, une exploratrice sur le toit du monde ( À dos d’âne, 2012) – » De Saint-Malo » ( Les petites Allées, 2013 ) – » Ecrire d’amour à 20 ans » ( A dos d’âne, 2014 ) – » Le timbre de l’amitié, lettres de jeunesse » ( A dos d’âne, 2015) – » Tendre est l’écrit » ( A dos d’âne, 2016 ) -Vertige du Transsibérien ( Naïve, avril 2015 ) – » Te souviens-tu de Wei ? » illustré par Zaü ( Hongfei, 2016 ) -« Qui a vu Monsieur Corbu ? » ( Editions Bernard Chauveau, 2016 «
Cet article, publié dans Coup de coeur, Radio, Voyage, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s