L’Ours l’autre de l’homme !

A l’heure de nous questionner sur notre rapport à la nature et à l’animalité, voilà un livre indispensable «  « L’Ours, l’autre de l’homme » de Rémy Marion, édité chez Actes Sud.

A plusieurs reprises, j’ai interviewé pour France Inter Rémy Marion : à Churchill ( Canada ) ou encore en péninsule antarctique. Aujourd’hui, cet explorateur des contrées boréales fait le point sur trente ans d’observation du mammifère qu’il connait bien : l’ours. Qu’il soit noir, brun ou blanc, il le piste, l’observe, le photographie, le filme dans tout l’hémisphère nord. Rémy Marion est l’un des premiers voyageurs à s’être intéressé à l’ours polaire et à le présenter au grand public alors que l’ursus maritimus est devenu, en peu de temps, l’un des symboles du changement climatique.

9782330111083

Ce récit est passionnant et érudit, tant sur le plan historique que scientifique et cerise sur le gâteau : Rémy Marion nous livre, toujours avec humour, des souvenirs personnels de  rencontres avec l’ours, animal complexe, considéré comme notre double sauvage, à la fois craint et respecté depuis la nuit des temps.

On voyage également à travers la littérature avec des citations de Pline l’Ancien ou encore de Victor Hugo, on se promène dans le grand arbre généalogique, allant du panda à l’ours noir sans oublier l’ours des cavernes, on découvre que chaque ours a une personnalité et un caractère propre. Si un ourson pèse à sa naissance 400 grammes environ, un adulte chaussera en moyenne du 43 ( patte arrière !).

Mais qu’est-ce qu’un pizzli ou un grolar ? Rémy Marion, encore une fois, nous prouve qu’il connait très bien le sujet. Il nous fait partager  sa quête  nous rappelant « qu’il faut devenir ours polaire pour tenter de le cerner » !

L’ours hiberne, certes. Mais que se passe t-il dans sa tanière lorsqu’il dort et jeûne pendant de longs mois ?  Perd-il de sa masse osseuse et musculaire ? Autant de questions que se posent médecins et scientifiques dans le documentaire «  Fort comme un ours » diffusé demain, samedi 26 janvier, sur Arte, à 22h30. Avec des images tournées par Rémy et Guillaume Marion : une équipe de choc, mi homme mi-ours ! A ne pas rater !

Publicités

A propos Gwenaëlle Abolivier

Formée à l’école de Claude Villers, elle présente sur France Inter, pendant près de vingt ans, des émissions de reportages où elle raconte ses grands voyages à travers le monde. « Un ticket pour le transsibérien » , » Le courrier des Marquises « . Plus récemment, elle a écrit des pièces radiophoniques « La nuit en ce jardin », puis se consacre à la littérature de voyage « Heureux qui comme Ulysse » et aux relations épistolaires « Correspondances » ainsi qu’aux grandes voix du XXème siècle « Partir Avec » et « À portée de voix ». Elle continue d’intervenir sur France Inter dans » Interception « , magazine de grands reportages de la rédaction et à la radio suisse RTS. Elle collabore également pour aux revues : Ar Men et Eulalie. Gwenaëlle Abolivier est l’auteure de : -Lettres océanes (Glénat, 2010) – Alexandra David-Néel, une exploratrice sur le toit du monde ( À dos d’âne, 2012) – » De Saint-Malo » ( Les petites Allées, 2013 ) – » Ecrire d’amour à 20 ans » ( A dos d’âne, 2014 ) – » Le timbre de l’amitié, lettres de jeunesse » ( A dos d’âne, 2015) – » Tendre est l’écrit » ( A dos d’âne, 2016 ) -Vertige du Transsibérien ( Naïve, avril 2015 ) – » Te souviens-tu de Wei ? » illustré par Zaü ( Hongfei, 2016 ) -« Qui a vu Monsieur Corbu ? » ( Editions Bernard Chauveau, 2016 «
Cet article, publié dans Bonus, Coup de coeur, Ma petite librairie, Voyage, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s