La Route du Rhum, sur la RTS-La Première !

Je vous l’avais promis, les voilà ! Mes reportages radio tournés la semaine qui précédait le départ de cette course mythique qui fête cette année ses 40 ans.  Plus de deux millions de visiteurs se sont pressés dans le village nautique de plus de 2 kilomètres dressé le long des remparts de la ville ! Pendant 8 jours, la foule a arpenté les pontons, admirant les bateaux et saluant les 123 skippers inscrits à cette 11ème édition. Créée en 1978, sous l’impulsion de Michel Etévenon, cette course à la voile en solitaire est considérée comme la reine des transats.

Saint-Malo à l’heure de la Route du Rhum : c’est ce mardi 20 novembre, à 15 heures, sur la RTS-La première, sur une réalisation Christian Morerod.

ac-20181102rdr-1098.jpg

Pourquoi cette course attire-t-elle autant de monde ? Et pourquoi ces marins semblent-ils faire tant rêver ? Pour l’émission à l’Abordage, présentée par Muriel Mérat, et sa séquence Point de Fuite , j’ai tendu mon micro à de nombreux amoureux de la voile dont Serge Herbin la voix du village nautique, Louis Cozan gardien de phare à la retraite, Niels Boyer skipper malouin, toujours en lice, direction de Pointe-à-Pitre.

ac-20181102rdr-1438.jpg

Crédit photos : Alexis Courcoux

A demain, 15 heures, pour le deuxième volet ! 

 

Publicités

A propos Gwenaëlle Abolivier

Formée à l’école de Claude Villers, elle présente sur France Inter, pendant près de vingt ans, des émissions de reportages où elle raconte ses grands voyages à travers le monde. « Un ticket pour le transsibérien » , » Le courrier des Marquises « . Plus récemment, elle a écrit des pièces radiophoniques « La nuit en ce jardin », puis se consacre à la littérature de voyage « Heureux qui comme Ulysse » et aux relations épistolaires « Correspondances » ainsi qu’aux grandes voix du XXème siècle « Partir Avec » et « À portée de voix ». Elle continue d’intervenir sur France Inter dans » Interception « , magazine de grands reportages de la rédaction et à la radio suisse RTS. Elle collabore également pour aux revues : Ar Men et Eulalie. Gwenaëlle Abolivier est l’auteure de : -Lettres océanes (Glénat, 2010) – Alexandra David-Néel, une exploratrice sur le toit du monde ( À dos d’âne, 2012) – » De Saint-Malo » ( Les petites Allées, 2013 ) – » Ecrire d’amour à 20 ans » ( A dos d’âne, 2014 ) – » Le timbre de l’amitié, lettres de jeunesse » ( A dos d’âne, 2015) – » Tendre est l’écrit » ( A dos d’âne, 2016 ) -Vertige du Transsibérien ( Naïve, avril 2015 ) – » Te souviens-tu de Wei ? » illustré par Zaü ( Hongfei, 2016 ) -« Qui a vu Monsieur Corbu ? » ( Editions Bernard Chauveau, 2016 «
Cet article, publié dans Bonus, La Route du Rhum, 40 ans, Radio, Voyage, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s