La Route du Rhum, J-1 !

Je vous donne rendez-vous aujourd’hui à 13 heures pour le passage des écluses qui va s’étirer jusqu’au lendemain matin !

La Route du Rhum accueille tous les voiliers à partir de 39 pieds. Petite nouveauté pour cette édition anniversaire, les concurrents se répartissent en six classes, contre cinq en 2014. La catégorie Ultime, la Multi50, les Imoca, les Class40, les Rhum Multicoques et les Rhum Monocoques.

Qu’on se le dise cette année, on parle de bateaux révolutionnaires, des maxi-trimarans…. volants ! Ces Formules 1 de la mer, équipés de ces fameux foils (  ailes immergées ) sont hyper-rapides ! On pronostique, moins de six jours pour traverser l’Atlantique autant dire que, pour cette catégorie, le routeur joue un rôle crucial. Par leur expérience et leur ancienneté dans le métier, certains sont très prisés : Jean-Yves Bernot, routeur historique de Francis Joyon, est cette année engagé aux côtés de François Gabart. Finalement, la course a déjà commencé !

thCWC70QFU

Belle journée à toutes et à tous sous le soleil malouin !

 

Publicités

A propos Gwenaëlle Abolivier

Formée à l’école de Claude Villers, elle présente sur France Inter, pendant près de vingt ans, des émissions de reportages où elle raconte ses grands voyages à travers le monde. « Un ticket pour le transsibérien » , » Le courrier des Marquises « . Plus récemment, elle a écrit des pièces radiophoniques « La nuit en ce jardin », puis se consacre à la littérature de voyage « Heureux qui comme Ulysse » et aux relations épistolaires « Correspondances » ainsi qu’aux grandes voix du XXème siècle « Partir Avec » et « À portée de voix ». Elle continue d’intervenir sur France Inter dans » Interception « , magazine de grands reportages de la rédaction et à la radio suisse RTS. Elle collabore également pour aux revues : Ar Men et Eulalie. Gwenaëlle Abolivier est l’auteure de : -Lettres océanes (Glénat, 2010) – Alexandra David-Néel, une exploratrice sur le toit du monde ( À dos d’âne, 2012) – » De Saint-Malo » ( Les petites Allées, 2013 ) – » Ecrire d’amour à 20 ans » ( A dos d’âne, 2014 ) – » Le timbre de l’amitié, lettres de jeunesse » ( A dos d’âne, 2015) – » Tendre est l’écrit » ( A dos d’âne, 2016 ) -Vertige du Transsibérien ( Naïve, avril 2015 ) – » Te souviens-tu de Wei ? » illustré par Zaü ( Hongfei, 2016 ) -« Qui a vu Monsieur Corbu ? » ( Editions Bernard Chauveau, 2016 «
Cet article, publié dans La Route du Rhum, 40 ans, Voyage, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s