Festival America, bis

Le Festival AMERICA 2018 se poursuit demain à Vincennes.

Je vous y attends à partir de 12h,  à l’Espace Truman-Capote (Magic Mirrors).

La première rencontre aura pour thème les paysages canadiens. Avec  les écrivains :
Christian Guay-Poliquin, Le Poids de la neige – Editions de l’Observatoire
Julie Mazzieri, La Bosco – José Corti
Andrée A. Michaud, Rivière tremblante – Rivages

Puis à 15h, au Théâtre F. Scott-Fitzgerald (Théâtre Sorano), durée : 55 min
Avec :
Wendy Guerra, Un dimanche de révolution – Buchet-Chastel
Hari Kunzru, Larmes blanches – JC Lattès
Heather O’Neill, Les Enfants de coeur – Le Seuil

A comme Amour de l’art
Pour l’amour de l’art

L’art est partout, notamment dans les romans. Qu’il s’agisse de mettre en fiction la vie d’un ou d’une artiste célèbre ou de créer une figure de toutes pièces, l’écrivain pénètre alors sur un territoire qui n’est pas le sien. Comment sonder, écrire la peinture, la photographie ou encore le cinéma ? Quels mots mettre sur des notes de musique ?

A demain ! 

thumbnail_AMERICA_VERTI_2018

Publicités

A propos Gwenaëlle Abolivier

Formée à l’école de Claude Villers, elle présente sur France Inter, pendant près de vingt ans, des émissions de reportages où elle raconte ses grands voyages à travers le monde. « Un ticket pour le transsibérien » , » Le courrier des Marquises « . Plus récemment, elle a écrit des pièces radiophoniques « La nuit en ce jardin », puis se consacre à la littérature de voyage « Heureux qui comme Ulysse » et aux relations épistolaires « Correspondances » ainsi qu’aux grandes voix du XXème siècle « Partir Avec » et « À portée de voix ». Elle continue d’intervenir sur France Inter dans » Interception « , magazine de grands reportages de la rédaction et à la radio suisse RTS. Elle collabore également pour aux revues : Ar Men et Eulalie. Gwenaëlle Abolivier est l’auteure de : -Lettres océanes (Glénat, 2010) – Alexandra David-Néel, une exploratrice sur le toit du monde ( À dos d’âne, 2012) – » De Saint-Malo » ( Les petites Allées, 2013 ) – » Ecrire d’amour à 20 ans » ( A dos d’âne, 2014 ) – » Le timbre de l’amitié, lettres de jeunesse » ( A dos d’âne, 2015) – » Tendre est l’écrit » ( A dos d’âne, 2016 ) -Vertige du Transsibérien ( Naïve, avril 2015 ) – » Te souviens-tu de Wei ? » illustré par Zaü ( Hongfei, 2016 ) -« Qui a vu Monsieur Corbu ? » ( Editions Bernard Chauveau, 2016 «
Cet article, publié dans Festival America, Ma petite librairie, Nouvelles parutions, Voyage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s