Où sont les poètes ?

Il y a pas plus poétique que l’Ardeur qui est au coeur de la vitalité créatrice.

L’ardeur est fougue, élan, désir, conviction, résistance nous disent Bruno Doucey et Thierry Renard dans l’anthologie qui vient de paraître à l’occasion du 20 ème Printemps des Poètes,  sous la forme d’un abécédaire.

La part belle est donnée aux poètes contemporains : Zéno Bianu et ses mordus d’éternité, Marion Collé et ses escarcelles, Flora Devatine et ses points d’interrogations, Ananda Devi et ses barques de feuilles mortes, Nassuf Djailani et son volcan hilare, Aurélia Lassaque et ses mains d’enfant, Emmanuel Merle et ses souvenirs ardents, Rita Mestokosho et ses danseurs du soleil,  Xavier Grall et ses amours mauves, Laure Morali et sa respiration infime dans le brouhaha, Nimrod et son ivresse des solitudes, Lucien Suel et son zèbre iroquois, Frédéric Jacques Temple et son ignoble bête noire, Paul Wamo et sa flamme étoile géante…

Et tant d’autres encore …. comme Aya Chaouat ( 8 ans )

Tire le rideau pour éteindre le soleil

Que je puisse imaginer mon ciel

Couv.Lardeur_300dpi-786x1024

La poésie est bien vivante ! Pour preuve, la soirée de clôture de cette vingtième édition, qui a eu lieu sur la scène du  Théâtre de la Porte Saint-Martin. Cette soirée fut dédiée à Laurent Terzieff,  aventurier du verbe qui disait  » La poésie, c’est la vérité prophétique de l’existence. Ce n’est pas un supplément d’âme, mais sa transcendance . »

Avec Camille Gueirard au violoncelle et la participation de Benjamin Bellecour, Sylvia Bergé de la Comédie-Française, Vincent de Boüard, Oliver Brunhes, Émilie Chevrillon, Catherine Hiegel, Philippe Laudenbach,  François Marthouret, Hugues Quester, Robin Renucci…  et cerise sur le gâteau : Fabrice Luchini qui nous a confié son bonheur d’avoir été dirigé par Laurent Terzieff avec qui il dînait, tous les soirs, au restaurant Les îles Marquises », rue de la Gaîté.  Avec au menu  : des huîtres, du pain, des olives et des extraits des   » Femmes savantes  » !

P1010608.JPG
Et que vivent le Temps des cerises, et celui des poètes !

 

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Ma petite librairie, Nouvelles parutions, Rencontre et signature, Théâtre, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s