Vertige, à la Librairie des Signes !

Demain à  » La Librairie des Signes  » de Compiègne, j’aurai le plaisir de retrouver les élèves de seconde, option « littérature et société » , du Lycée Mireille Grenet et la compagnie La Bourlingue Théâtre, pour une rencontre littéraire organisée par le CR2L Picardie et orchestrée par Alexandra Oury, autour de mon récit Vertige du Transsibérien, paru chez Naïve.

2006_01_lib_signes

millelib_header_234

Dans le cadre du dispositif « Parcours découverte » du Conseil régional qui vise notamment à « sensibiliser les lycéens des Hauts de France à la culture à travers la mise en œuvre d’actions multi-partenariales », le CR2L Picardie propose un parcours spécifique, « De l’auteur au lecteur » dans lequel les élèves découvrent la littérature créée aujourd’hui dans notre région. Ils ont pour mission d’investir leur cité afin de faire découvrir cette œuvre au plus large public.

CP Vertige du Transsibérien vf

 

Suite à la soirée passée à La Librairie des Signes : un grand bravo pour l’implication prometteuse des élèves de Seconde du Lycée Mireille Grenet de Compiègne qui se sont portés volontaires pour lire, à haute voix , des extraits du Vertige du Transsibérien ! Merci à  Alexandra Oury ainsi qu’à Julien Dollet du Crl2 Picardie.

A venir un enregistrement d’un livre audio au studio pédagogique de Radio France !

P1180825

 

Publicités

A propos Gwenaëlle Abolivier

Formée à l’école de Claude Villers, elle présente sur France Inter, pendant près de vingt ans, des émissions de reportages où elle raconte ses grands voyages à travers le monde. « Un ticket pour le transsibérien » , » Le courrier des Marquises « . Plus récemment, elle a écrit des pièces radiophoniques « La nuit en ce jardin », puis se consacre à la littérature de voyage « Heureux qui comme Ulysse » et aux relations épistolaires « Correspondances » ainsi qu’aux grandes voix du XXème siècle « Partir Avec » et « À portée de voix ». Elle continue d’intervenir sur France Inter dans » Interception « , magazine de grands reportages de la rédaction et à la radio suisse RTS. Elle collabore également pour aux revues : Ar Men et Eulalie. Gwenaëlle Abolivier est l’auteure de : -Lettres océanes (Glénat, 2010) – Alexandra David-Néel, une exploratrice sur le toit du monde ( À dos d’âne, 2012) – » De Saint-Malo » ( Les petites Allées, 2013 ) – » Ecrire d’amour à 20 ans » ( A dos d’âne, 2014 ) – » Le timbre de l’amitié, lettres de jeunesse » ( A dos d’âne, 2015) – » Tendre est l’écrit » ( A dos d’âne, 2016 ) -Vertige du Transsibérien ( Naïve, avril 2015 ) – » Te souviens-tu de Wei ? » illustré par Zaü ( Hongfei, 2016 ) -« Qui a vu Monsieur Corbu ? » ( Editions Bernard Chauveau, 2016 «
Cet article, publié dans Bonus, Coup de coeur, Rencontre et signature, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s