Emmanuelle Riva, infiniment

1987 : je vois pour la première fois, au ciné-club du lycée à Rennes   » Hiroshima, mon amour  » d’Alain Resnais. Grande claque !

2007 : Découverte de Nevers et reportages au Japon

2014 : émouvant et très grand moment de voir et d’écouter  Emmanuelle Riva,  au théâtre de l’Atelier dans « Savannah Bay  » de Marguerite Duras.

P1080033 (2).jpg

Numériser.jpg

A vous Emmanuelle Riva, merci infiniment.

p1080013-1

 

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Portrait, Théâtre, Voyage, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s