Big Jim ou un bon jour pour mourir

Et l’émotion d’avoir croisé et écouté la voix de l’immense Jim Harrison lors de sa venue en 2000 à Saint-Malo aux Etonnants Voyageurs, avant de parcourir les grands espaces américains où il campait si bien ses histoires…

photo

photo

photo

photo

Sur la piste de Big Foot aux éditions textuel Jim Harrison /Guy Le Querrec

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Portrait, Voyage, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s