Sebastiao Salgado à Lannion

Alors que le film-documentaire  » Le Sel de la Terre » de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado  est toujours à l’affiche, une sélection de clichés de Sebastiao Salgado est à découvrir, actuellement, à Lannion dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. Vous imaginez bien que, de passage dans la région, je n’ai pas hésité à pousser la porte de la salle des Ursulines où se tient l’exposition !

photo-9

Depuis plus de quarante ans, le photographe brésilien, devenu l’ami de Wim Wenders, parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Au fil d’un travail toujours en noir et blanc, il témoigne d’événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode. L’un de ses reportages les plus connus La Mine d’or de Serra Pelada raconte le quotidien dans une mine du Brésil, décrivant les conditions de travail effroyables auxquelles les mineurs sont soumis.

011

Plus récemment, Salgado s’est lancé  à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses et à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages.  C’est le sens de son gigantesque projet photographique  » Genesis », rendant ainsi hommage à la beauté de notre planète.

Genesis-Taschen-Leveled-4-620x465

Wim Wenders connait le travail de Sebastiao Salgado depuis un quart de siècle. Il y a de nombreuses années, il a acheté deux de ses tirages. Ces photos, toujours accrochées dans son bureau, témoigne de l’admiration du cinéaste pour le photographe.
Les deux hommes ne se sont rencontrés qu’il y a six ans et c’est Salgado qui le premier évoqua l’idée d’un projet commun :  » Le Sel de la Terre « .

ss3-6763-c-donata-wenders

Wim Wenders se souvient :  » Nous nous sommes rencontrés dans son atelier parisien. Il m’a montré son travail en cours, et j’ai pu ainsi jeter un premier regard sur Genesis. Cela m’est aussitôt apparu comme un nouveau projet formidable et, à l’image de ses précédents engagements, un projet à très long terme ! J’ai tout de suite été fasciné par son implication et sa détermination. Puis nous nous sommes revus, avons découvert notre passion commune pour le football, avons commencé à parler de la photographie en général. Et puis, un jour, il m’a demandé si je pouvais envisager de me joindre à lui et à son fils Juliano pour une aventure dans laquelle tous deux étaient déjà engagés, et pour laquelle ils sentaient la nécessité d’un autre point de vue, d’un regard extérieur. »

« Terra » une exposition à ne pas rater du 17 au 22 novembre à Lannion !

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Voyage, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s