Retour de Tbilissi

Le miracle est partout dans cette capitale du Grand Caucase qui s’étend entre les deux rives du fleuve Koura, couleur chocolat. On marche sur des pavés déchaussés, des débris de papier et de céramique ; on découvre des maisons aux vérandas ciselées de dentelles de bois et de verre, on s’imagine un temps perché dans l’air qui circule.

photo-3

Puis, on arrive sous de hauts platanes où sont installés des bouquinistes. On commande un café turc en se souvenant qu’un jour Alexandre Dumas et le poète Pouchkine sont venus, ici, prendre les eaux aux bains perses de Tbilissi. On déambule dans les anciens quartiers maintenant réhabilités qui m’ont fait penser à Pékin, à la veille des Jeux Olympiques de 2008. D’un coup d’un seul, il fallait transformer le tissu millénaire des hutongs – ruelles et cours carrées- en un habitat net et sans bavure.

photo

Hier, à l’ombre d’une petite église orthodoxe dressée au coeur d’un jardin public, j’ai vu les habitants des lieux -les plus démunis face aux changements et aux expropriations sauvages- venir à la soupe populaire. Fantômes aux sourires édentés, ils vont et viennent en silence dans cette ville achetée – comme on va au supermarché- par un milliardaire qui aime les vastes palais renfermant zèbres et pingouins, les téléphériques et les ponts de lumière.

A deux pas de cette église, une maison de la poésie, cachée par une treille de verdure, tente de contenir ce qui reste encore de l’épaisseur et de l’âme de cette ville.

photo-1
photo-2

A Tbilissi, à moins un quart d’heure des montagnes somptueuses du Grand Caucase et des dernières barres d’immeubles staliniens, on nettoie et on lisse le pavé pour plaire aux voyageurs des nouvelles brochures touristiques, sans omettre de rappeler à la descente des bus, qu’il est interdit aux amoureux de s’embrasser dans les jardins publics !

Publicités
Cet article a été publié dans Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Retour de Tbilissi

  1. Delaunay dit :

    Tristesse d’un pays qui »gomme son passé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s