Deux hommes jonglaient dans leur tête

Le dernier spectacle du jongleur Jérôme Thomas et du percussionniste Roland Auzet, à l’affiche du Théâtre Le Monfort jusqu’au 1er février, m’a immédiatement fait penser au poème d’Arthur Rimbaud «  Voyelles », où une voyelle renvoie à une couleur. Là, dans ce spectacle, la trajectoire d’une balle répond à un son. Il s’agit d’un dialogue subtil, comme cette amitié palpable, entre Jérôme Thomas, le plus poète des jongleurs, et Roland Auzet, compositeur et  percussionniste, qui anime avec virtuosité des instruments étonnants.

34-deux_hommes_c_julienpiffaut2-2

Où sommes-nous, sur quelle planète, dans quelle galaxie ?

Celle de Robert Hébrard, un luthier et inventeur d’instruments étranges : sortes de hochets et cônes sonores, machines musicales et sphères géantes qui auraient certainement beaucoup plu à Léonard de Vinci !

34-deux_hommes_piffaut-1

Les jeux de lumière et les effets de musique électronique de Wilfried Wendling, nous transportent encore plus loin dans cette dimension cosmique, hors du temps,  où l’élégance répond à la délicatesse

de ces deux hommes

pieds nus et costumes noirs

qui me font penser à deux alchimistes

en train de vivre et partager

leur dernière expérience : celle de la fusion de la jongle et du son.

34-deux_hommes_julienpiffaut4

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,

Je dirai quelque jour vos naissances latentes :

A, noir corset velu des mouches éclatantes

Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes,

Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;

I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles

Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,

Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides

Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,

Silence traversés des Mondes et des Anges :

– O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !

Publicités
Cet article a été publié dans Cirque. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Deux hommes jonglaient dans leur tête

  1. Domi Amouroux dit :

    J’espère vraiment voir ce spectacle un jour… Pourquoi pas ici, à Auch, dans le cadre de Circa…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s