De nos jours, notes on the circus.

En février 2012, j’avais eu un énorme coup de coeur en découvrant « De nos jours » ( notes on the circus ) : le premier spectacle des quatre jeunes circassiens du collectif : Ivan Mosjoukine. J’étais allée les interviewer, pour France Inter, lors de la résidence de création qu’ils avaient menée aux Subsistances, à Lyon. J’avais donc assisté à leur toute première représentation d’où j’étais ressortie totalement sidérée tant par l’inventivité , que par le propos de leur spectacle.

34-img_2142-3 Depuis deux jours, le quatuor est à l’affiche du théâtre du Monfort à Paris et ce jusqu’au 5 janvier, puis ils seront au 104. Je peux vous dire que la force de leur performance est toujours intacte.

Ivan Mosjoukine est un personnage à quatre têtes : une danseuse-acrobate, un acrobate, un danseur-chanteur, une actrice-équilibriste. Tous se sont formés à l’art dramatique avant d’intégrer le fameux CNAC : le centre national des arts du cirque, à Châlons en Champagne. Là, ils se rencontrent et décident de réfléchir à une nouvelle forme de cirque.

34-img_2020-1

Leur génie est justement d’oser la forme : un spectacle de quatre-vingt notes ou scénettes sur le quotidien, le temps qui passe, sur nos hésitations et actes manqués, sur l’envers des choses, la chute des corps et des choses, le sens de la vie et parfois son absurdité, sur « qu’est-ce que le cirque aujourd’hui ? « .

34-img_2177-1

Alors, il est question d’un homme qui monte un escalier géant et tombe dans le vide avant de se récupérer sur un mât chinois, d’une jeune femme magicienne qui fête son anniversaire, d’une autre qui cherche l’équilibre sur une corde, d’un homme qui lit une lettre, réalise un puzzle. Bref, un spectacle sur le tout et le rien, comme une métaphore de la vie et plus précisément celle de l’artiste qui met sa peau en jeu dans un mélange de mélancolie, de sourire et d’espoir.

34-ivan_

Il y a du génie dans ce spectacle, nous rappelant que le cirque est une discipline en perpétuelle recherche. Ici, Nina Simone et Roy Orbison sont même convoqués, c’est dire !

A découvrir absolument !

Au Monfort jusqu’au 5 janvier puis au 104 jusqu’au 9 février et en tournée.

Publicités
Cet article a été publié dans Cirque. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s