Ouessant ne vous quitte pas comme ça !

Vue hier à l’exposition « Mathurin Méheut » qui se tient encore jusqu’au 1er septembre au Musée de la Marine à Paris :  » Le piano mécanique, mardi soir 1927  »

photo-24

une  lettre illustrée où l’artiste , en séjour à Ouessant, raconte une soirée dansante à son amie Yvonne Jean-Haffen alors que cette dernière visite l’île à son tour.

Je vous parlerai une autrefois du roman qui se situe sur cette même  île,  » Filles de la Pluie » d’André Savignon,  illustrée également par M.Méheut.

Publicités
Cet article a été publié dans Coup de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ouessant ne vous quitte pas comme ça !

  1. delaunay dit :

    Comme aurait dit notre grand Jacques Brel c’est DANSANT
    Marco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s